Les 6 points-clés d'une réadaptation réussie!

Le processus de réadaptation est différent d’une personne à l’autre en termes de longueur, d’obstacles et de résultats. Cette variabilité est due à de multiples facteurs dont; le diagnostic, la rapidité de la prise en charge, le type de traitement, l’environnement social, la participation et l'engagement envers le processus., etc.


Certains facteurs aidant prédisposent l’accidenté à aller chercher le maximum de sa réadaptation.

Voici les 6 points-clés d'une réadaptation réussie.

La résilience

C'est à dire la capacité à faire face à l’adversité et d'en ressortir la tête haute. Cela aura un grand effet sur la participation au programme de réadaptation et donc sur sa réussite.


Une attitude positive

Il est prouvé que de posséder une bonne attitude favorise la réussite des interventions. Il a même été constaté que les personnes qui ont une tendance à être optimisme évalue l'intensité de leurs symptômes à la baisse comparativement à des personnes plutôt pessimistes. La force du mental!


Le soutien social

Être bien entouré simplifie beaucoup le processus. À l’inverse, être entouré de gens qui ne comprennent pas votre situation peut être difficile à vivre et constitue un obstacle à votre réadaptation.


Un engagement sincère dans le processus

Ne le faites pas pour quelqu’un d’autre, faites-le pour vous ! Profitez de l’expertise des professionnels qui vous entourent, ils sont là pour vous. Profitez de ces moments pour prendre soin de vous.


Continuez à bouger

Tellement important! Bouger malgré quelques symptômes n'est que positif. Ça évite de sombrer dans le déconditionnement physique et les conditions chroniques beaucoup plus difficile à réadapter. En prime, si vous étiez en forme avant votre blessure, la récupération sera meilleure. Il n’est pas rare que les gens arrêtent de bouger à la suite d’un accident ce qui les emmène vers un cercle vicieux de déconditionnement et de douleur.


Savoir doser

Cela fait partie de la gestion de votre douleur. Il faut savoir respecter votre seuil d'inflexion, c'est à dire le moment où l'effort physique entraîne une douleur vive dont la récupération est plus longue qu'à l'habitude. Vous pouvez faire l’exercice avec une douleur habituelle, cette douleur doit toutefois rester stable lors des exercices et diminuer lors de l’arrêt.



Une réadaptation réussie correspond à l'optimisation des capacités fonctionnelles et à une gestion efficace de la douleur et de l’énergie. Elle repose sur 3 piliers : les capacités physiques, l’état cognitif et les stratégies d’adaptation. Il est primordial de réapprendre à se connaître et de se respecter. Il est important que vos attentes envers vous-même correspondent à vos nouvelles capacités. Un accident peut entraîner des changements majeurs au niveau de vos capacités physiques et cognitives. Il peut alors y avoir un deuil de soi à faire. Comme tout deuil il y a plusieurs étapes à franchir. L’important est de cheminer vers l’acceptation et de se mettre en mode solution.

N’oubliez jamais que les professionnels qui vous entourent sont là pour vous aider et que de leur accorder votre confiance et votre écoute entraînera de meilleurs résultats.


Texte de Catherine Leblanc, kinésiologue

Responsable des programmes de réadaptation interdisciplinaire Performance Santé & Réadaptation, Victoriaville

59 vues

© 2020 Performance Santé & Réadaptation Inc.

357 Boulevard Bois-Franc Sud, local 55, Victoriaville (Québec) G6P 4T2

Téléphone: 819 752-2200    Télécopieur: 819 752-2121